Les trucs du Grand Antonio

Pour des raisons un peu compliquées à expliquer, je viens d'hériter, par surprise, de toute une collection d'objets ayant appartenu au Grand Antonio. Il s'agit surtout de photographies, mais aussi de bobines de films, de lettres, de coupures de journaux, de collages, de cartes postales et... d'une surprise. J'avais envie de partager mes découvertes avant de faire don de cette incroyable collection à un musée. Si tu n'as jamais entendu parler de ce géant montréalais, tu peux faire connaissance avec lui dans mon livre pour enfants.

***Mise à jour: le contenu de cet héritage a été donné au Musée McCord***

Voici Antonio qui essaie de te faire peur:


 

Des affiches et dépliants pour des combats de lutte, dont les plus vieux datent de 1956:


 

Antonio jeune:




Antonio avec Mohamed Ali, le célèbre boxeur:


 

Antonio avec Maurice Richard, dit "Le Rocket", le meilleur joueur de hockey au monde. La photo a été prise par Sylvain Laquerre.



Antonio avec Michael Jackson!



Antonio en train de soulever un poteau téléphonique. Tu reconnais une scène de mon livre?



Des tas de cartes postales et de collages. Il les vendait dans la rue pour gagner sa vie:


 

Antonio en train de tirer un bus avec une chaîne:



Antonio en caleçon au Japon:



D'autres jolies photos:



Et encore des photos:



Antonio qui fait semblant d'être méchant:



Des textes et des lettres où il se vante un peu beaucoup:


Des tas et des tas de films de ses exploits:



... et même une de ses tresses! Oui, je sais, c'est un peu dégoûtant, mais fascinant aussi. Et tu me connais, moi, le dégoûtant, ça me plaît!



C'est pas tout! J'ai des centaines d'autres photos, de cartes postales, d'affiches, des grandes, des petites, dans plusieurs langues. Ça m'a pris des heures à trier. Mais quel honneur de tenir tout ça dans mes mains! Le grand Antonio était un homme très bizarre et vraiment très, très spécial. J'aimerais bien que sa légende soit honorée et qu'elle perdure dans le coeur des gens du Québec.

Je te tiens au courant des développements. Je crois avoir trouvé aux trésors d'Antonio une bonne maison qui saura les rendre accessibles au grand public. Croisons les doigts.