Montréal

 

J'avais envie d'essayer quelque chose de différent, alors j'ai peint cette rue imaginaire d'un Montréal imaginaire à une époque imaginaire (les années 70, j'imagine?). J'ai dessiné cette image dans Photoshop en utilisant des "pinceaux" qui imitent la gouache et le feutre naturels. Ça a marché, à votre avis?

Le nom du restaurant, Le QUINZE-CENTS, est inspiré du roman Bonheur d'occasion de Gabrielle Roy, que je viens de relire avec beaucoup de plaisir.

Note: il ne reste plus de combo hot-chicken/seven-up pour 1,25$ payables par chèques, le spécial est terminé.