La tribu qui pue!

 

Mon dernier livre vient de paraître! Illustré par la fabuleuse Magali le Huche et publié aux éditions Les fourmis rouges (en France) et en avril chez La courte échelle (au Québec).

Voici la critique de Ricochet:

« Quelque part dans les bois vit la Tribu-qui-pue. Plus précisément, c’est « de l’autre côté de la montagne des Grands-Pins ». Vous ne voyez pas ? Mais si, tout près « de la carcasse de l’avion qui s’est écrasé en 1938 »… Là, voilà, on y est !

Aujourd’hui, les enfants de la Tribu-qui-pue semblent heureux mais il n’en a pas toujours été ainsi. En effet, il y a de cela 4 ans, leur liberté fut menacée par la terrible Yvonne Carré, directrice d’orphelinat de son état et très à cheval sur les bonnes manières. Son orphelinat étant vide, elle n’eut qu’une idée en tête quand elle apprit l’existence de la Tribu-qui-pue : capturer ces enfants « libres et crottés » ! Elle ne recule devant aucun stratagème pour les attirer dans son orphelinat. Elle achète des jouets, des bonbons et organise même une fête avec un poney et un gâteau avec « des figurines Pokémon sur le dessus » et bien sûr, plusieurs enfants de la Tribu se laissent tenter et attraper. Yvonne Carré les emmène de suite vers sa terrible « machine à laver les enfants sales. » Pendant ce temps-là, au campement de la Tribu-qui-pue, une toute petite fille, Fanette, ne s’est pas laissée séduire par les ruses d’Yvonne… Fanette Ducoup, armée de son sac plein de cailloux, va sauver ses camarades !

Fine et rusée, elle ne mettra pas longtemps à les délivrer. Il lui faudra cependant parlementer avec les adultes pour obtenir la liberté de tous les enfants de la Tribu mais tout se terminera bien pour eux. Et qu’en est-il d’Yvonne Carré ? Discuter avec les enfants sera pour elle riche d’enseignements et elle découvrira notamment qu’il n’est pas bon d’être trop rigide et elle va devenir adepte des bains de boue : rien de tel pour se détendre !

Il souffle sur La Tribu-qui-pue un extraordinaire vent de liberté. En 2017, nos vies comme celles des enfants sont bien souvent rythmées par 1000 activités et un planning à respecter absolument. La Tribu-qui-pue invite à prendre du recul avec le sourire sur cela et aussi à redonner une place à la nature dans nos existences pour plus de souplesse tant dans nos emplois du temps que dans nos rapports humains… La Tribu-qui-pue est une fable moderne qui révèle qu’il n’est pas bon d’être trop stressé et que s’accorder un peu de liberté est bénéfique pour soi mais aussi pour les autres autour de nous.

Le texte d’Elise Gravel est joyeux et vif. On sent son dynamisme et sa belle humeur dans ses phrases, c’est un vrai plaisir de lecture ! Et que dire des illustrations de Magali Le Huche ? Elle n’a pas son pareil quand il s’agit de faire sourire et rire ses lecteurs. Ses dessins sont riches en surprises et en détails et ce n’est que bonheur de scruter les grandes doubles-pages. Pour finir, je veux attribuer une mention spéciale à Robert le poney. Sa représentation est tout bonnement irrésistible ! »

 

 

SaveSave

SaveSave

SaveSave

Affichette: Les garçons

Quand j’ai publié mon affiche Les filles, de nombreuses personnes m’ont demandé d’en faire l’équivalent pour les garçons. Comme j’avais des tas de projets sur la planche, je n’ai pas eu le temps de le faire jusqu’à maintenant, mais ÇA Y EST!

Cliquez ICI pour télécharger une version en haute résolution que vous pourrez imprimer pour vos classes ou chambres d’enfants (aucune utilisation commerciale svp).

Comme, bien entendu, les garçons et les filles peuvent être bien plus de choses que ce que j’ai mis sur ce dessin, je vous encourage à faire faire leur propre affiche aux enfants en y ajoutant ce qu’elles et ils ont envie d’être. Pour approfondir le dossier des stéréotypes sexuels, vous pouvez aussi télécharger mon livre TU PEUX en cliquant ici.

J’aime mes monstres comme j’aime mes humains

Enseignants et parents, vous pouvez imprimer cette affichette pour vos enfants si le message vous plaît. (Aucune utilisation commerciale svp: seuls les enseignants, parents et bibliothècaires peuvent l’utiliser à des fins éducatives.)

Cliquez ICI pour une plus haute résolution.

Une patate à vélo – le print

.

.

Il est maintenant dispo chez Sur ton mur! C’est, comme d’habitude, une quantité limitée de 25. Faites vite!

Nouveau print : PIGEONS

 

 

Un nouveau print est disponible chez Sur ton mur! C’est par ici pour voir et pour acheter 🙂

Noël s’en vient! Un cadeau de moins à trouver?

Olga et le machin qui pue

 

Il est enfin en librairie partout qu Québec! Faites connaissance avec mon amie Olga, une petite fille un peu grincheuse qui préfère de loin les animaux aux humains. Dans ce livre, elle vous parlera d’une découverte extraordinaire (et puante) qui changera sa vie, et même sa façon de percevoir les humains.

J’ai hâte d’avoir vos commentaires!

Olga est disponible dans toutes les bonnes librairies, et également en ligne ici.

 

J’ai dessiné en direct sur la page du New York Times!

J’ai eu l’immense honneur d’être invitée vendredi dernier à dessiner en direct sur la page Facebook de The New York Times Books!

Comme vous pouvez l’imaginer, c’était extrêmement stressant et intimidant. Dessiner et répondre à des questions en même temps, tout en sachant que des centaines de milliers de personnes me regarderont, c’est quelque chose. C’est grâce à tout ce stress que vous me verrez faire une erreur en écrivant ANTONIO, un nom que j’ai pourtant calligraphié plusieurs fois. Eh, c’est la vie! Je n’en suis pas morte. Et je suis très fière d’avoir participé à cette expérience, même si c’était terrifiant. 

Cliquez ici  pour regarder la vidéo!

C’est pour quel âge?

Les fêtes approchent et vous commencez à penser aux cadeaux de Noël des enfants? Vous avez envie d’offrir un (des) livres? Tout d’abord, bravo, excellent choix. Vous voulez acheter un des miens? Encore mieux ; ) Vous ne savez pas lequel choisir? Là, c’est difficile, j’en fais tellement!

Évidemment, je vous recommande d’en discuter avec votre libraire préféré. Ils sont là pour ça, ils s’y connaissent, et ils auront l’avantage de pouvoir vous faire des recommandations personnalisées selon les goûts particuliers du petit monstre à qui vous voulez plaire, et papoter avec des libraires, c’est toujours enrichissant.

Si vous n’avez pas le temps et que vous souhaitez faire vos achats en ligne, j’ai fait ce petit guide pour vous aider. Comme je le dis dans l’illustration, je n’aime pas trop classifier mes titres par groupe d’âge parce que je ne les écris pas en pensant à un public spécifique. Un enfant de 3 ans pourra adorer ma série Les petits dégoûtants, et un ado aux hormones déchaînées pourra rigoler en lisant Une Patate à vélo. C’est un guide approximatif; rien de sérieux. Vous avez même le droit d’acheter ces livres pour un adulte, et même pour vous-même. Oui oui!

Pour vos achats en ligne, je vous recommande chaleureusement le site Les Libraires, un portail qui regroupe nos libraires indépendants qui apprécieront fort votre soutien. Vous trouverez tous mes titres ici.

Encore une fois, je vous remercie d’avoir pensé à donner des livres en cadeau. 

Projet de classe – Une patate à vélo

Au Salon du livre, plusieurs enseignants m’ont montré les magnifiques projets que leurs élèves font autour de mes livres en classe. Ça me touche toujours beaucoup de savoir que mon travail inspire la relève et que les enseignants y trouvent de quoi nourrir les jeunes créateurs.

Tous les projets que j’ai vus étaient magnifiques et j’aimerais pouvoir vous les partager en entier mais, comme il y en a trop, j’en ai choisi un qui m’a marquée pour deux raisons: la première, c’est que l’idée est venue d’une élève elle-même, et la deuxième, c’est que ce livre vient tout juste de sortir et que c’est la première fois qu’on me montre un projet qu’il a inspiré.

Les enfants ont choisi d’écrire et d’illustrer un tome deux pour Une patate à vélo, mon petit tout-carton récemment paru chez La courte échelle. Chaque enfant a créé sa page absurde et le résultat est tordant: on y découvre des raisins qui grimpent aux arbres, un mouchoir qui va à la plage, un oeuf qui cuit une omelette, une ampoule qui texte, un coquillage qui fait son épicerie et un groupe d’élèves qui écrit un livre en hommage à Une patate à vélo. Je vous laisse deviner lequel se peut 🙂

Enseignants et parents, avez-vous des idées de projets basés sur mes livres à réaliser en classe? Parlez-nous en dans les commentaires!