C’est pour quel âge?

Les fêtes approchent et vous commencez à penser aux cadeaux de Noël des enfants? Vous avez envie d’offrir un (des) livres? Tout d’abord, bravo, excellent choix. Vous voulez acheter un des miens? Encore mieux ; ) Vous ne savez pas lequel choisir? Là, c’est difficile, j’en fais tellement!

Évidemment, je vous recommande d’en discuter avec votre libraire préféré. Ils sont là pour ça, ils s’y connaissent, et ils auront l’avantage de pouvoir vous faire des recommandations personnalisées selon les goûts particuliers du petit monstre à qui vous voulez plaire, et papoter avec des libraires, c’est toujours enrichissant.

Si vous n’avez pas le temps et que vous souhaitez faire vos achats en ligne, j’ai fait ce petit guide pour vous aider. Comme je le dis dans l’illustration, je n’aime pas trop classifier mes titres par groupe d’âge parce que je ne les écris pas en pensant à un public spécifique. Un enfant de 3 ans pourra adorer ma série Les petits dégoûtants, et un ado aux hormones déchaînées pourra rigoler en lisant Une Patate à vélo. C’est un guide approximatif; rien de sérieux. Vous avez même le droit d’acheter ces livres pour un adulte, et même pour vous-même. Oui oui!

Pour vos achats en ligne, je vous recommande chaleureusement le site Les Libraires, un portail qui regroupe nos libraires indépendants qui apprécieront fort votre soutien. Vous trouverez tous mes titres ici.

Encore une fois, je vous remercie d’avoir pensé à donner des livres en cadeau. 

Projet de classe – Une patate à vélo

Au Salon du livre, plusieurs enseignants m’ont montré les magnifiques projets que leurs élèves font autour de mes livres en classe. Ça me touche toujours beaucoup de savoir que mon travail inspire la relève et que les enseignants y trouvent de quoi nourrir les jeunes créateurs.

Tous les projets que j’ai vus étaient magnifiques et j’aimerais pouvoir vous les partager en entier mais, comme il y en a trop, j’en ai choisi un qui m’a marquée pour deux raisons: la première, c’est que l’idée est venue d’une élève elle-même, et la deuxième, c’est que ce livre vient tout juste de sortir et que c’est la première fois qu’on me montre un projet qu’il a inspiré.

Les enfants ont choisi d’écrire et d’illustrer un tome deux pour Une patate à vélo, mon petit tout-carton récemment paru chez La courte échelle. Chaque enfant a créé sa page absurde et le résultat est tordant: on y découvre des raisins qui grimpent aux arbres, un mouchoir qui va à la plage, un oeuf qui cuit une omelette, une ampoule qui texte, un coquillage qui fait son épicerie et un groupe d’élèves qui écrit un livre en hommage à Une patate à vélo. Je vous laisse deviner lequel se peut 🙂

Enseignants et parents, avez-vous des idées de projets basés sur mes livres à réaliser en classe? Parlez-nous en dans les commentaires!

N’importe quoi

 

Bienvenue dans mon cerveau! Mon carnet d’esquisses vient d’être publié sous forme de livre. J’avais envie de vous montrer ce qui se passe dans ma tête entre deux projets d’histoires: tous ces personnages, ces brouillons, ces débuts d’idées qui ne verront peut-être jamais le jour… Vous y trouverez aussi des trucs de dessins, des conseils pour les jeunes artistes et, bien sûr, des pets et des monstres. Vous pouvez l’acheter chez votre libraire préféré ou en ligne ici.

Une patate à vélo

 

Je vous présente mon dermier livre pour bébés, Une patate à vélo. Attention aux âmes sensibles, ce livre contient un caca à lunettes et plein d’autres choses qui se peuvent même pas. Le punch interactif à la fin requiert une implication physique du parent lecteur. J’ai hâte de savoir ce que vos bébés en pensent! Vous pouvez l’acheter chez votre libraire préféré ou ici.

Affiche à imprimer: femmes scientifiques

Enseignants et parents: je vous autorise par la présente à imprimer cette affiche et à l’utiliser en classe, à la maison, sur vos t-shirts, où vous voulez (sauf sur des marchandises destinées à la vente). L’image en haute résolution est disponible ICI.

J’ai fait ce petit dessin pour inspirer les filles qui ont envie d’étudier en sciences. À l’université, pour toutes sortes de raisons, les filles sont moins présentes que les garçons dans les programmes de sciences pures.

Évidemment, je suis consciente qu’il en existe de nombreuses autres scientifiques importantes, et j’invite les enfants à faire leurs recherches et à créer leur propre affiche s’ils en ont envie. Sur Internet, j’ai reçu de nombreuses suggestions d’ajouts et quelques critiques qui déplorent le manque de garçons dans ce dessin: vous pouvez vous lancer, à vos crayons! Cette affiche n’est ni complète ni parfaite. Je vous invite à suggérer vos scientifiques les plus inspirant(e)s dans les commentaires ci-dessous.

Ada, la grincheuse en tutu

 

Ada, la grincheuse en tutu, c’est l’histoire d’une petite fille qui, vous l’aurez deviné, déteste le ballet. 

Quand j’étais petite, mes parents m’ont fait essayer le ballet une fois, quand j’avais quatre ans. La prof nous avait demandé de gambader à travers la pièce et de sauter par-dessus son sac à main. 

J’ai gambadé, j’ai sauté… et je suis tombée face contre terre, sous les éclats de rires de toute la classe. Je me suis réfugiée en pleurant dans les jupes de ma maman en me jurant de ne plus jamais revenir à ce cours qui ne m’intéressait pas. (Je préférais le soccer!)

Mon message aux petit(e)s: essaie des trucs! Même si tu n’aimes pas ça, tu découvriras peut-être autre chose!

En librairie au Québec dès le 15 septembre!

Je veux un monstre

 

Mon petit dernier est maintenant disponible en français dans les librairies du Québec! J’espère que vous aimerez mes petits monstres et que vous en prendrez bien soin. Il est en vente partout, et vous pouvez l’acheter en ligne en cliquant ICI. J’ai hâte de savoir ce que vous en pensez!

La relève

 

La relève est sur le point de me détrôner!

J’ai reçu ces merveilles par la poste hier. J’aimerais dire aux enseignant.e.s qui partagent avec moi les réalisations de leurs élèves que j’apprécie énormément ces gestes. Ça m’encourage, ça m’émeut, ça m’impressionne et ça me rappelle que, même si je travaille seule dans mon petit atelier, je suis en communication constante avec des jeunes cerveaux allumés. 

Merci!

Bon 8 mars!

Bonne journée internationale des droits des femmes!

Les trucs du Grand Antonio

Pour des raisons un peu compliquées à expliquer, je viens d’hériter, par surprise, de toute une collection d’objets ayant appartenu au Grand Antonio. Il s’agit surtout de photographies, mais aussi de bobines de films, de lettres, de coupures de journaux, de collages, de cartes postales et… d’une surprise. J’avais envie de partager mes découvertes avant de faire don de cette incroyable collection à un musée. Si tu n’as jamais entendu parler de ce géant montréalais, tu peux faire connaissance avec lui dans mon livre pour enfants.

Voici Antonio qui essaie de te faire peur:


 

Des affiches et dépliants pour des combats de lutte, dont les plus vieux datent de 1956:


 

Antonio jeune:

Antonio avec Mohamed Ali, le célèbre boxeur:


 

Antonio avec Maurice Richard, dit « Le Rocket », le meilleur joueur de hockey au monde. La photo a été prise par Sylvain Laquerre.

Antonio avec Michael Jackson!

Antonio en train de soulever un poteau téléphonique. Tu reconnais une scène de mon livre?

Des tas de cartes postales et de collages. Il les vendait dans la rue pour gagner sa vie:


 

Antonio en train de tirer un bus avec une chaîne:

Antonio en caleçon au Japon:

D’autres jolies photos:

Et encore des photos:

Antonio qui fait semblant d’être méchant:

Des textes et des lettres où il se vante un peu beaucoup:

Des tas et des tas de films de ses exploits:

… et même une de ses tresses! Oui, je sais, c’est un peu dégoûtant, mais fascinant aussi. Et tu me connais, moi, le dégoûtant, ça me plaît!

C’est pas tout! J’ai des centaines d’autres photos, de cartes postales, d’affiches, des grandes, des petites, dans plusieurs langues. Ça m’a pris des heures à trier. Mais quel honneur de tenir tout ça dans mes mains! Le grand Antonio était un homme très bizarre et vraiment très, très spécial. J’aimerais bien que sa légende soit honorée et qu’elle perdure dans le coeur des gens du Québec.

Je te tiens au courant des développements. Je crois avoir trouvé aux trésors d’Antonio une bonne maison qui saura les rendre accessibles au grand public. Croisons les doigts.